{ÉMOTION}

Avez-vous déjà retrouvé un objet de votre enfance que vous pensiez avoir perdu?

Depuis quelques semaines je rêvais de “mon” coquillage. C’était en fait ma grande tante qui l’avait trouvé sur le sable et puis qui, en fin de vie, l’avait donné à ma mère.

Petite je passais des heures et des heures avec lui. Je le mettais sur mon oreille et me laissais bercer par le bruit des vagues. J’étais fascinée par ce son. J’admirais ses teintes nacrées. J’imaginais qui l’avait habité. Je le trouvais si puissant et majestueux.

Et puis, on grandit et on oublie…

Et là, dernièrement, j’en rêvais, je me souvenais de cette connexion, de ses moments d’émerveillement.

Je ne crois pas au hasard et ce n’est pas une coïncidence si le coquillage m’appelait à nouveau, après des années de guérison de ma lignée féminine.

Persuadée qu’on l’avait jeté ou qu’il serait introuvable, j’en parle brièvement à ma mère et… elle l’avait gardé.

Depuis hier il ne me quitte plus.

Je n’arrive pas encore à trouver les mots pour exprimer ce que je ressens mais c’est comme si j’avais retrouvé une partie de moi.

Comme si j’étais prête à le recevoir différemment, grâce à mon cheminement. Grâce à la guérison, le pardon et la libération.

Si un jour j’ai la chance d’avoir une fille, je le lui transmettrai…

✨🐚✨

Publicités

{BEAUTÉ}

La beauté ne se trouve pas dans le reflet d’un miroir…

La beauté se loge en nous, dans le vrai, l’authentique, le sincère, l’imperfection, le vulnérable.

Prenons exemple sur la nature. Elle n’a rien à démonter. Elle EST tout simplement. Un œillet ne va pas essayer de devenir une tulipe, et c’est parfait comme ça.

C’est en incarnant notre propre essence que nous pouvons inspirer les autres à faire pareil, pas en essayant de copier ou en comparant mais en étant nous-mêmes, tout simplement…

Et si nous reconnaissions enfin notre beauté ?

{INTÉGRATION}

Ces derniers jours ont été puissants.

Comme jamais, j’ai osé m’exprimer.

Chaque mot, chaque geste, chaque silence fut teinté d’une énergie de guérison.

Je sens que je me prépare pour une prochaine étape.

Qu’est-ce qui m’attend?

Je n’en sais rien mais je suis confiante. Tellement soulagée.

En paix avec moi-même. Car je ne me cache plus, je ne me sens plus toute petite.

Je m’autorise à exister pleinement, sans plus demander la permission ou l’acceptation d’autrui car je me suis enfin reconnue moi-même…

Je ne sais pas où je serai demain et qu’est-ce que je ferai. Mais ça n’a pas d’importance car je sais maintenant que je peux à tout moment être aussi libre que le vent.

{Surprise du jour}

En 2017, vous avez été plus de 5300 à me faire confiance! Je vis un rêve éveillé…

Je ne sais pas comment vous exprimer ma gratitude, comment l’exprimer à mon merveilleux éditeur Editions Jouvence

Je suis si émue !

Merci à toute l’équipe et surtout à Charlène d’avoir cru en mon projet.

Merci à vous toutes et tous qui m’accompagnez au quotidien et qui faites vivre la communauté de Les Petits Bonheurs Partagés avec autant de bienveillance.

Merci aux champions et championnes dans la catégorie “stress-crainte-resistance-contrôle” d’avoir osé lâcher prise avec moi!

Mon cœur est rempli de gratitude.

Et qui sait, pourquoi pas un deuxième livre?!

{Être sa meilleure amie}

… Ou sa meilleur ennemie?

Hier matin j’ai eu un ras-le-bol profond contre… moi-même! J’en ai tellement marre de cette partie de moi qui pense trop, qui calcule, qui projette, se fout la pression et contrôle. Je sens par moment un épuisement général m’envahir et hier je me suis rendue compte que c’était moi qui provoquais cet épuisement. C’est moi qui m’enferme et m’épuise. C’est moi qui m’emprisonne et me traite si durement. Alors si j’ai cette capacité à me être ma propre prisonnière, j’ai la même capacité à me libérer.

Et là, les larmes ont commencé à couler. J’ai senti que je lâchais. Ou plutôt que je m’autorisais à lâcher. Car c’est de ça qu’il est question : me foutre la paix et me laisser vivre.

Ça fait des années que je travaille sur moi, que j’évolue et chemine et je me suis rendue compte hier que derrière ce chemin d’éveil je me mettais une grosse de pression : guéris ceci, pardonne ça, etc…

Et me laisser vivre dans tout ça?

Lorsque les larmes ont fini de couler, je me suis fait une promesse : ne plus être mon propre bourreau.

Me traiter comme si j’étais ma meilleure amie. Et là, je ne suis souvenue de l’exercice que je propose dans mon livre “21 jours pour lâcher prise, c’est parti!”. Oui parce que je suis fortiche pour conseiller les autres mais moi…

“Imaginez ce que vous diriez à votre meilleure amie. Que lui conseilleriez-vous? Quels encouragements lui donneriez-vous? Essayez du mieux que vous pouvez de faire des choix qui soient en accord, en amour et en total respect de vous-même.”

Il est temps pour moi d’enfin devenir ma meilleure amie.

{OSTARA}

Le jour et la nuit sont égaux et se regardent droit dans les yeux. Il y a un crépitement profond, on sent que quelque chose se prépare et frétille sous la Terre. La vie est sur le point de se réveiller…

L’équinoxe de printemps est là, il frappe sous nos pieds refroidis et les réchauffe. L’hiver est fini, il est temps de sortir de notre grotte et de nous préparer à renaître. Il est temps pour nous de marcher pieds nus sur l’herbe verdoyante et d’ouvrir nos bras à la Vie qui nous tend la main vers un nouveau chemin.

C’est aussi une nouvelle année astrologique qui commence et qui nous invite à nous plonger dans un tout nouveau cycle. Comme un embryon, nous sommes prêts à éclore à notre nouveau nous.

Je ne sais pas pour vous mais ces derniers temps ont été très difficiles pour moi. Je suis donc impatiente de sauter dans un nouveau cycle de Vie où tout est encore à créer, où tout est possible, où les potentialités sont infinies!

En ce jour, je vous propose de vous connecter à ses énergies de renouveau et plus particulièrement à Ostara. Ostara vient du mot Germain « Ost » ou « Est » et fait référence à l’aube, à la vie qui renaît. Elle est la Déesse germanique de la Fertilité. On lui faisait des offrandes d’œufs peints pour assurer la venue du printemps. Le mot Easter qui signifie Pâques en anglais provient d’ailleurs du nom de cette Déesse.

Pourquoi l’œuf? Car il détient en lui tout le potentiel de Vie, toute la genèse de l’Univers. Il est le symbole de naissance et de re-naissance.

Récoltez des œufs en conscience, peignez-les, décorez-les. Connectez-vous à cette énergie de Vie. Faites sonner des cloches pour réveiller la Vie autour de vous, appelez la lumière et chassez définitivement les ténèbres.

Si vous avez une connexion particulière avec les animaux, célébrer le lapin, il représente le renouvellement fertile de la Terre.

C’est la saison pour planter vos graines, fertiliser vos projets, pour embellir votre autel de fleurs printanières et de bougies colorées.

C’est le moment de dire OUI à la Vie !

Je vous souhaite un merveilleux printemps !

✨🥚✨

🔹🔹🔹

🔻

Persévère sans t’acharner.

Ne force rien.

Fais-toi confiance.

Ouvre ton cœur, tes bras et laisse toi faire…

La Vie et le temps se chargent du reste.

À chacun son rythme.

À chacun son évolution.

À chacun son éclosion.

🔺